CompétitionL'actualité motoMonobikeRéunion

Techer gagne, Weigel bientôt titré

C’est un jour spécial pour le team Podium, organisateur de l’évènement puisque son président Claude Lépinay fêtait ce week-end ses 66 ans. Et, comme il le soulignait lors de la reprise des prix, il espère être toujours là l’année prochaine et en tout cas, il fait la promesse d’y être tant que le public répondra présent.

Les pilotes présents lui ont offert un beau cadeau en se disputant la victoire dans l’esprit sportif et ceci comme dans chacune des catégories. Et c’est aussi ce que soulignait William Weigel en félicitant le bon état d’esprit qui régnait entre les 3 premiers concurrents de la catégorie Prestige.

Comme on l’a vu dimanche, ils ne se feront pas de cadeaux pour autant, à l’image d’Alexandre Fabre qui reconnaissait la supériorité de William, mais qui ne perdait pas de temps pour lui chiper la 2ème place comme lors de la 2ème manche.

Dylan Techer : Battre 2 fois le record vaut mieux qu’un !

William Weigel s’attendait à une rude concurrence face à un Dylan Techer diminué suite à un problème au genou mais toujours aussi performant à première vue car il s’offre le record du tour sur la 3ème manche en 42.481. Et la bagarre entre les pilotes du groupe de tête a tenu toutes ses promesses sur les trois manches avec pour conséquence des chutes sans gravité pour Bellon, Fabre et Techer et pour ce dernier pas moins de 3 chutes recensées sur l’épreuve ce dimanche.

Et a fallu un Techer piqué là où ça fait mal pour remonter de la dernière place à la première et remporter pour la deuxième fois consécutive, le général de la journée de Monobike et surtout comme on pouvait s’y attendre battre le record de la piste pour la deuxième fois, une performance qui a scotché tout le monde car cette performance seul les grands champions en sont capables et il l’a prouvé encore ce dimanche.

Le titre de champion se dessine à l’horizon pour Weigel lors de cette avant-dernière manche puisqu’il comptabilise désormais 279 points au classement général devant Alexandre Fabre qui est bien parti pour ravir le titre de vice-champion de La Réunion Prestige puisque avec ses 250 points sans aucune concurrence, il n’a plus qu’à rouler pour s’assurer le titre. Sachant que Bertrand Boyer, son principal rival à ce titre n’ayant pu participer aux manches ce dimanche ne sera plus en mesure de l’inquiéter.

Espérons que l’année prochaine cette catégorie sera mieux disputée car ils n’ont été que 5 à s’engager sur cette discipline, certes coûteuse mais néanmoins valorisante. Au final heureusement que Dylan Techer a pu faire le déplacement pour étoffer cette catégorie sinon ça aurait été le flop du côté de la Ligue pour cette saison.

En prestige 2, un grand Bravo pour Laurent Bellon pour sa première place, comme on a pu le constater, il n’a que faire de la hiérarchie et continue à faire une belle saison et si bagarre il y a, c’est aussi grâce à lui et chapeau pour cette belle manche de dimanche et un super chrono de 42 .696 avec un doigt cassé et abîmé, on ne lui en voudra pas pour le holeshot désastreux de la dernière manche. En deuxième position, Enzo Founaillon semble s’être fait une place sur le bitume de la Jamaïque et en vue du Supermotard, c’est du tout bon et cela promet pour le pilote, jeune pilote KTm qui réalise une bonne progression, en terme de régularité avec notons-le une machine de prêt. Et, pour cause Damien Sautron se retrouve bon 3ème en attendant le sacre de vice-champion qui lui tend les bras cette année. Mathieu Picard, 4ème de la journée doit avoir le sourire en cette fin de manche car devant les forfaits de Booz et Horeau, c’est une 3ème place au championnat qui serait à sa portée s’il finit dans les points lors de la prochaine manche.

En catégorie Master, (“pour rester poli” comme le souligne Sebastien Azelie, l’animateur), c’est encore et toujours le numéro 66 de Pascal Ravily qui pointe son garde boue devant tout le monde et surtout il réalise une excellente 3ème manche avec une grosse bagarre avec Samuel Bellon, Siva Canaguy finit 2ème sans coup férir devant Patrice Pochero.

Pour les résultats de la catégorie PROTO, on trouve en haut de la feuille des classements le nom de Luciano Etheve sur la proto de DSM d’un certain Omar Atchia, qui était fier de son poulain à l’arrivée et qui a pris sa revanche cette fois-ci en raflant par trois fois la première place ce dimanche. Dans cette catégorie, on note l’absence de Yoann Olivar qui mettait en vente sa belle Ktm au lendemain de la semi-nocturne et l’absence de Stéphane Bénard qui lâche prise sur ce championnat. Et comme les absents ont toujours tort, c’est Romain Latra, le nouveau prodige de la Jamaïque qui  à “latter” tout le monde en dernière manche et aurait pu finir largement mieux sa journée, si ce n’est cette petite chute dans la première manche. Larry Robert devrait logiquement être titré lors de la finale devant Henri Régis et Luciano Etheve.

En maxi-boîte, Mathieu Lebon fait une belle opération en finissant les 3 manches devant les Leveneur à l’image de Leveneur Guillaume qui claque un tour en 0.49.646 ce qui est grandiose pour la catégorie, il progresse de tour en tour mais toutefois manque encore de régularité.

Chez les scoot, la mauvaise nouvelle vient de Nicolas Guichard où on apprenait dès samedi soir la fin de sa saison (sans doute). Et ceci, à cause d’une grosse chute le matin lors des essais pré-course, on reprend son communiqué sur Facebook, je cite :”Gros high side dans la courbe la plus rapide du circuit. Bilan : une fracture du 5ème métacarpe de la main droite  et grosse entorse de la cheville droite.Finalement pas très grave vu l’ampleur de la chute mais suffisamment pour ne plus pouvoir rouler. Gros sentiment de déception. Déçu car les temps réalisés cette semaine en essai qui étaient très prometteurs. Déçu car Fabrice (Lambert) avait extrêmement bossé pour réaliser une machine au top. Déçu car même si le titre restait compliqué à obtenir vu la régularité de mon concurrent principal, il y avait encore un espoir. Bref, c’est ainsi… Nous nous consolons avec les records du tour qui sont toujours en notre possession (pour le moment). Nous lui souhaitons un prompt rétablissement et un retour fissa fissa à la compétition. “

Ceci étant, la première place Yen Pon ne l’a pas volé puisqu’il pointait en tête du classement avant la chute de Nicolas. Marc Yen Pon réalise encore la journée parfaite et le Team Scoot Shop après Dylan peut ramener encore les trophées du côté du Tampon. Christophe Sautron, le deuxième homme le plus rapide de la catégorie Maxi Scooter peut se réjouir de cette belle place et ce pour sa deuxième participation au championnat cette année. Daniel Dabreton arrive sur la 3ème marche du podium de cette journée bénéficiant des erreurs de Julian Papu et de Brian Boulanger.

Les catégories 65cc et 85cc se sont élancées en même temps comme à l’accoutumée et de belles bagarres ont animé les 3 manches notamment avec le vainqueur Kilian Lebreton et le second Clency Hoareau qui ne se sont pas lâchés de la journée en 85, Quentin Prugnière et Dorian Tenor ont animé la première manche avec une belle bagarre dans les même temps chrono.

En S3, Raphaël Payet (1er) a dû sortir de ses acquis pour se frotter à Yann Payet (2ème), le pilote Scoot Shop a magnifiquement roulé ce week-end mais pas suffisant pour devancer le pilote Engen Oasis Petronas du team 974 deux zéro originaire du Port. Malheureusement 3ème de la journée Tanguy Sorlier, pilote du même team que Rafale Payet se conforte malgré tout avec une amélioration de son chrono dans le sens moto en 45,483.

En S3 promo, Yan Galé continue à gravir les échelons dans le monde de la compétition sans brûler les étapes comme l’affirme son père, et cette première place en S3 promo il l’a dédié à sa famille motard bien évidemment. Steve Robert remporte quant à lui la première manche et se contente de finir dans la roue de Yann et ce jusqu’à la fin, Julien Fontaine le 3ème de la bande ne lâche rien et continue de faire du bon travail dans la catégorie et en vue du Supermotard.

Lors de la remise des prix, le Directeur de course et le président de la Ligue Moto Patrice Payet tenait à remercier Claude Lepinay pour son organisation réussi et ceci grâce à la présence des  bénévoles, sécurité civile, commissaires sans oublier de remercier les pilotes présents.

Ecoutez la remise des prix

CLASSEMENTS MONOBIKE DE LA JOURNEE DU 10 JUIN 2018

classement journée 10 juin 2018 monobike

CLASSEMENTS CHAMPIONNAT

Classement officiel Monobike 18 Feuil1

Finale du monobike le dimanche 1 juillet sur le circuit de la Jamaique. venez nombreux

INFO IMPORTANTE

Le 22 juillet, la ligue organise un entraînement “ Une journée de roulage Supermotard “ réservé aux pilotes licenciés. Et le 1er septembre aura lieu le premier stage Supermotard et rendez-vous sur le Facebook de la ligue pour toutes informations.