2019CompétitionInternationalRALLY #DAKAR2019

RALLYE RAID : Au Pérou, Lima sera la capitale du Dakar 2019

Pour la 4e visite de son histoire au Pérou, le Dakar se jouera du 6 au 17 janvier dans le sud du pays, sur un parcours de 5 000 km avec départ et arrivée à Lima.

Etienne Lavigne, directeur du Dakar à l’embassade du Pérou à Paris le 27 novembre lors de la conférence de presse du #DAKAR2019. Crédit photo: Frederic Le Floc’h/DDPI

A l’occasion de la présentation officielle dans la capitale, Etienne Lavigne, directeur du Dakar, a pu réunir la quasi-totalité des pilotes et équipages péruviens attendus sur l’épreuve. Nicolas Fuchs, Gianna Velarde et les autres sont dans les starting-blocks !

 

La foule au Pordium de départà Lima au Perou le 6 janvier 2018 – Photo Eric Vargiolu / DPPI

C’est encore une tout autre histoire. Le Pérou a fait connaissance avec le Dakar en 2012, pour un finish éblouissant que les pilotes avaient vécu comme une révélation. L’année suivante, Lima accueillait le départ du rallye pour une entrée en matière délicate où ils retrouvaient les dunes d’Ica. Après 5 ans d’absence, une exploration encore plus poussée a été organisée dans le désert péruvien en janvier dernier, pour le plus grand bonheur des amateurs de sable. Mais pour la première fois, l’intégralité du Dakar se jouera dans le même pays… au Pérou.

Et du côté de Lima, on prend naturellement très au sérieux cette responsabilité qui « honore tout le peuple péruvien », comme l’a précisé Monsieur Rogers Valencia en ouverture de la présentation qui se tenait ce matin au Mincetur, dans le quartier de San Isidro. Le Ministre du Commerce extérieur et du Tourisme se réjouit également de l’impact économique du rallye : « cela va dynamiser les régions de Lima, d’Arequipa, de Moquegua et de Tacna, dans un premier temps parce que la consommation de biens et de services y sera importante tout au long de la compétition ».

Xavier de Soultrait, Mathieu Baumel; Nani Roma, Carlos Sainz et Sébastien Loeb. Photo Frederic Le Floc’h / DPPI

Devant les micros et les caméras présents pour le rendez-vous, une bonne partie des 31 pilotes et copilotes péruviens attendus au départ du Dakar (répartis dans 20 véhicules au total) ont pu faire part de leur fierté de jouer à domicile en janvier prochain. Pour Nicolas Fuchs, le porte-drapeau qui présente les garanties de résultat les plus solides après sa 12e place en 2017, l’opportunité est unique : « Cette année le Dakar sera très dur, mais j’ai énormément travaillé afin d’être prêt pour ce grand moment. Je me lancerai avec une volonté énorme et beaucoup d’émotion dans ce défi ». Toutefois, l’ancien pilote
WRC pourrait voir sa cote de popularité concurrencée par Gianna Velarde, une motarde nouvelle venue sur l’épreuve et déjà suivie par de très nombreux aficionados : « en réalité tout cela est très nouveau pour moi. J’ai un bon nombre d’années de moto derrière moi, mais je sais bien que rien ne sera pareil sur le Dakar ». La jeune femme a déjà intégré que l’humilité et la détermination sont les clés du succès
sur le Dakar. Un très bon début…

 

05 BARREDA BORT JOAN (ESP); HONDA – action during the Dakar 2018; Stage 1 Lima to Pisco; Peru; on january 6 – Photo Florent Gooden / DPPI

Le parcours 

dk-parcours-fr

Suivez la course sur mecazine.re

Voir encore plus

Article liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité