CompétitionL'actualité motoMoto Cross

Pascal Dorseuil, le boss des bosses s’impose à domicile

Le rideau est tombé sur la 4e manche de la saison réunionnaise de motocross,  organisée par le club MX421. Avec un programme modifié en cause aux conditions climatiques le samedi. La journée de dimanche débutait sous un magnifique soleil par les essais chrono de différentes catégories.

En MX1, c’est Romain Laurens#11 qui s’adjuge la pole avec un temps de référence de 1.35mn suivi de Thimothée Hoareau et Pascal Dorseuil#1. Guillaume Baillif#22 et Lucas Robert#99 dans la même seconde ferme la marche. Ces quatre pilotes là, au vu du chrono se définissent clairement comme les hommes les plus rapides de la journée.

Et c’est vérifié puisque dans cette catégorie en 1er manche Romain Laurens et Guillaume Baillif seront les deux seuls à s’échapper pour voir Guillaume Baillif l’emporter. Victime d’une chute aux essais l’hôte de la journée allait passer une journée difficile. Son objectif était de faire bonne impression à domicile devant ses fans. Malheureusement, dans ces conditions c’était plutôt mal parti.  Mais le pilote rivièrois comme on vous l’avez dit dans notre précédent article n’allait pas baisser les bras, blessé, il s’accroche au podium de la première manche et parviens à limiter les dégâts. Mal parti en première manche Thimothée Hoareau auteur d’une magnifique remontée réussit tout de même à finir au pied du podium dans cette première manche.

Après avoir assisté au challenge KTM mise en place par le team MX114. En deuxième manche la poussière n’a pas été l’allier des pilotes et on se serait cru un moment à la Ravine-à-Malheur.

Guillaume Baillif de retour en grande forme

Vainqueur en première manche et de retour en très grande forme et presque à son meilleur niveau, Guillaume Baillif, en 2e manche, avait tout calculé dans sa tête, “je refais la même la manche qu’en première et on verra”. Mais s’est sans compter les valeureux Mathias Merlo#23, champion du Holeshot et Lucas Robert définitivement optimiste et même un peu trop même puisqu’il s’est lui qui finit par chuter entrainant Guillaume Baillif dans sa roue.

Une chute qui laisse donc le champ libre à Pascal Dorseuil mieux partie que Thimothée et Romain Laurens à l’entame de la manche. A quelque tour de la fin Pascal Dorseuil tient le bon bout, mais Romain Laurens devient menaçant et ne parviens pas à se positionner a hauteur de Pascal pour lui porter l’estocade. En cause des conditions de piste et de la visibilité  qui ne le permettait pas de prendre de risque et son petit geste à l’arrivée nous donnent cet indice.

Guillaume partis dans le 3e wagon réussit une folle remontée pour ensuite prendre le dessus sur Thimothée Hoareau  manquant de vitesse mais tout de même en meilleure forme. Au final Pascal Dorseuil transforme une « mauvaise «  journée en « victoire » puisqu’il  en remporte la dernière manche de la journée et s’adjuge sa première victoire de la saison sur ses terres. À noter l’excellent top cinq de Lucas Payet#7 le pilote Team Motorshow Honda Sogecore qui fait preuve d’une bonne vitesse, tout comme un autre Lucas, mais sur la Suzuki numéro  99 Lucas Robert. Autre pilote qui prouve encore une fois que le motocross est un sport de guerriers. Dylan Techer#6 à poster sur les réseaux sociaux au lendemain de la course une radiographie de ses 3 côtes fracturées il y a 3 semaines. Le pilote TM a tout de même pris le départ de la 4e manche de St Louis chapeau à lui et on lui souhaite un bon rétablissement.

Au championnat rien ne bouge , Pascal Dorseuil et Guillaume Baillif ne reprennent qu’un point à Romain Laurens toujours leader et bien assis en première place. Le pilote Yamaha Bourbon Bike ne se laisse pas perturber par les imperfections et a très bien géré au final le déplacement en terre hostile.

En MX2, Mescenne fait des siennes

On ne l’attendait pas forcément au vu de ses précédentes sorties mais le pilote KTM du MX114 fait parler la poudre sur la 4e manche du championnat. Sur un  terrain technique et rapide où la récupération est rare, il est enfin parvenu à trouver les bons réglages de la KTM pour prendre la première place des deux manches.

Sébastien Sigal#237 et Thierry Bigot#201 ses deux rivaux du championnat n’ont rien pu faire devant la détermination de Julien Mescenne#247 ce dimanche. Avec une première manche ratée et a vite oublié pour le pilote Husqvarna, le soleil est revenu pour lui en 2e manche où il finit 2e après un mauvais départ. 4eme en 1ere manche le pilote Yamaha Bourbon Bike Frank Navin#292 tire les marrons du feu et s’octroie un podium bien mérité après un retour en 250 cc cette année. Une décision payante puisque le pilote arrive à prendre plaisir en course et subit beaucoup moins qu’en  450.

Thierry Bigot le pilote Team Motorshow Honda Sogecore vainqueur à la Ravine a malheur  victime d’un problème aux lombaires en deuxième manches,  perds le contact avec les leaders, il finira meurtri et soutenu par l’assistance. Au championnat Sigal Sébastien à le sourire puisqu’il distance de 12 points son dauphin et pointe en premières positions avec 183 points  contre 161 points pour le vainqueur du jour Julien Mescenne. Thierry Bigot devra tout de même vite retrouver la forme et faire preuve de réalisme s’il veut remporter ce championnat.

En Junior Lucas Pougary#127  se met à rêver à mi-championnat puisqu’il réalise un back to back précieux et prends-la 1ere place devant Hoareau Alexis, 2e de la journée et 1er de la manche.

Un Alexis Hoareau#116 en verve, en effet le pilote Honda monte en puissance au fil de la saison et cela promet une belle deuxième partie de saison avec notamment Mickael Grondin#133  (3e), relâché, qui s’adjuge un podium bien mérité sur la journée. Kevin Techer#106, le pilote TM a manqué de vitesse par rapport à Lucas Pougary en deuxième manche, il reste néanmoins dans les roues de Pougary au championnat , qui se jouera probablement entre ces quatre-là.

En MX3, Théo Lebaud n’a pas réitéré sa performance de l’année dernière, pire il rate complétement sa deuxième manche (chute) et laisse Kevin Rochefeuille lui voler la vedette à St-Louis. Une 4e manche de St-Louis qui aura eu le mérite de faire laisser briller d’autres pilotes sur un terrain ouvert uniquement à la course de championnat et dont les entrainements ne sont pas autorisés.

 

C’est donc au mérite et au pilotage que se sont fait remarquer les pilotes MX3 présents sur le podium comme Fontaine Cedric et surtout Gwnaelle Ladouceur qui signe sa meilleure perf de la saison ! BRAVO à eux.

Chez les vétérans Argent Nicolas Rivière peut remercier le team B2R et surtout Guillaume Baillif puisqu’il récupère une Husqvarna en remplacement de sa Honda capricieuse au réveil dominical. Une nouvelle moto qui ne l’a pas posé de problème bien au contraire, il se permet de réaliser une journée pleine de victoires et de bonne sensations. Des bonnes sensations retrouvées également pour le champion en titre Barret Thierry Noël 2e à l’arrivée en vétérans.

Le pilote Rivièrois voisin du circuit s’adjuge une belle deuxième place, mais à trouver en Nicolas Rivière un véritable adversaire de haut niveau. Bauchet Didier habituellement dans les roues de Rivière réalisent une course régulière en finissant 3e « Bare-toi ».

4e au scratch en 1ere manche dans la catégorie Or, Jean Yves Rigolier le leader est toujours a égalité avec Éric Cuozzo. Paris Alain le dyonisien obtient un excellent podium. À noter la chute du pole Man Tony Tourville qui a dû être évacué   , on lui souhaite bon rétablissement.

En quad, Lucien Payet continue son sans-faute dans la catégorie pour son retour après son titre de 2017. Et c’est avec la manière qu’il réalise une journée prolifique avec 50 points récoltés sur la journée a l’instar de son dauphin Mickael Boyer.

Un Boyer Michael qui déchante, mais qui prend plaisir malgré ses mésaventures avec un Quad qui rencontre des problèmes. Pour preuve, c’est Eddy Lepinay qui sacrifie sa manche en lui prêtant son quad puisque Michael joue le championnat un geste « grand » de la part d’un grand , pas étonnant. En 2e position Vidot Gérald «  la star » du petit écran réalise une belle 2e place devant Naze Didier (3e).

Chez les 65 cc Arno Cazet s’empare de la victoire et de la pole il ne laissera personne lui contester sa suprématie dans la catégorie. Kilian Lebreton (  2e ) après sa victoire à dernière journée réussit à prendre le dessus sur un Enzo Hoareau (3e).

En 85 cc chez les espoirs, Quentin Prugnière a encore montré tous sont talents de « super » crosseur. Sur un terrain aussi technique et rapide, il parvient à garder la tête sur les deux manches. En 2e position Aurélien Baillif remet le moteur en marche et parviens à résister à Jean Marie Shad le vainqueur de la RAM.  4e Yann Lassaux aspirait à un meilleur classement s’il n’y avait pas eu  la chute au départ de la 2e manche.

Chez les minis verts coup d’arrêt pour Benjamin Bonmalais (3e) qui s’est agacé après sa chute en première manche, il parvient tout de même en deuxième manche à retrouver sa place en deuxième position derrière le maitre des lieux et leader de la catégorie Juan Gerville auteur d’un sans-faute sur la journée. Mathéo Boursillon superbement parti sur cette 4e manche décroche une bien belle 2e position. Au Championnat Juan Gerville double l’écart sur Benjamin Bonmalais et Mathéo Boursillon revient dans la lutte pour le titre.

À noter en marge de cette manche du MX421, le geste de solidarité du MX421 mais aussi de M. Saidou de l’APSS. Qui ont récolté des fonds pour soutenir  Yass K’grain pilotent actuellement en rééducation suite à sa chute, dans ses différents soins . Un grand respect à ces personnes qui prennent des initiatives importantes envers les pilotes et aux généreux donateurs.  Place à la 5e manche sur le circuit du MX Bras Panon, le 28 avril 2019.

CLASSEMENT DE LA JOURNEE

mx4

PHOTOS