InterviewL'actualité moto

Mathieu Severin de Life Style Film : la photographie, est son incroyable talent.

Jeune photographe à l’île de La Réunion Mathieu Severin est aussi un vidéaste professionnel évoluant dans le milieu du sport mécanique. Photographe attitré du team MX114 et de Pascal Dorseuil en moto compétitions il est l’un des photographes les plus en vue que ce soit au niveau local qu’au niveau national, mais surtout ce sont ces vidéos qui font le plus parler de lui avec plus de “300 k” de vues sur une d’entre elles, nous avons été bluffés par son professionnalisme et la qualité de son travail.

Très présent sur les courses et compétitions moto à la Réunion, il propose des images inédites comme récemment pour Bourbon Bikes avec la H2R ou encore avec le Nikken, vidéo commandée directement par Yamaha France. Actuellement de retour dans l’île il a été sollicité par CBO le concessionnaire métropolitain et partira très bientôt s’essayer sur les courses nationales et peut-être européenne.

Après plusieurs collaborations nous avons décidé de vous faire connaître cette pépite qui prouve encore une fois que les réunionnais ont un incroyable talent !

Comme Mathias Payet (MXP Design), il est issu du cercle fermé des amis et collaborateur de Pascal Dorseuil, et notre volonté est de vous montrer qu’avec un peu de travail et d’envie vous pouvez vous aussi devenir expert ou pro en photographie, vidéo ou design.

 

MECAZINE : En quelques mots peux-tu te présenter qui tu es, ton âge, ce que tu fais au quotidien et dans quel monde tu évolues ?

MATHIEU SEVERIN : Je m’appel Mathieu Severin fondateur de Lifestyle Films , j’ai 24 ans ce que je fais au quotidien ce sont mes vidéos , mes photos . J’évolue principalement dans le sport mécanique ( motocross, piste,…).

MECAZINE : Parle-nous un peu de ton parcours en photo, comment es-tu venu à t’y intéresser ?

MATHIEU SEVERIN : Mon parcours dans la photo à commencer avec un appareil “pourri” la base pour débuter quoi ! Je faisais quelques shoots auparavant de motos même avec mon beau-frère qui rouler un peu mais sans plus. Tout a commencer où rencontrer Mathias MXP Design où il devais me rendre une plaque avant sur le parking Leroy Merlin où on a discuté longuement et m’a demandé si j’étais intéresser de réaliser une vidéo pour le supermotard de Saint-Louis pour P.Dorseuil. J’ai évidemment accepté, j’ai ensuite fais un test vidéo avec R.Laurens et P.Dorseuil sur le circuit de la Jamaïque où la sa été plus que concluant.

MECAZINE : Qu’est-ce qui te motive aujourd’hui et t’incite à penser photo au quotidien, à pratiquer aussi régulièrement ?

MATHIEU SEVERIN : Ce qui me motive ce sont les contacts que j’ai eu au niveau national, les photos qui apparaît sur plusieurs page FB suivi par des milliers de personnes et qui sont partager en masse ce qui m’incite à pratiquer régulièrement et à trouver le meilleur résultat possible pour que chaque cliché soit unique.

MECAZINE : La vidéo avec Valentin Teillet on en parle ?

MATHIEU SEVERIN : Avec Valentin Teillet c’était un peu au dépourvu il été de passage à la Réunion et donc en stage au Tapage avec Pascal Dorseuil où j’avais pris quelques clichés, il a vu le rendu sur l’appareil et c’est là qu’il m’a proposé de faire une vidéo et des photos de lui pour son sponsor alors j’ai sauté sur l’occasion. Le lendemain on a commencé la vidéo au Petit tampon pour finir au Tapage. ça a un fait un gros buzz la vidéo a été vu plus de 300K fois et partagée par le BigUsa.

Du coup on est devenu amis et il prévoit quelques shoots quand je serai sur la métropole.

MECAZINE : Tu as réalisé 3 vidéos pour Bourbon Bikes comment cela s’est passé et quelles à été ton meilleure souvenir .

MATHIEU SEVERIN : Jérôme Desfresne de Bourbon Bikes m’a contacté pour ses vidéos car lorsque P. Dorseuil rouler pour lui il a vu mes réalisations pour le team. Il a donc décidé de me faire confiance sur ses projets comme la Niken, la R1M 2019 et la plus récente la H2.

Il n’y a pas de meilleur souvenir, j’ai pris plaisir à faire chaque vidéo, et chaque vidéo est une expérience unique ,Il n’y a pas de meilleur souvenir, ils sont unique.

 

Peut-être pour la H2 où la le directeur de Kawasaki France Eric Pons m’a félicité et a pris la vidéo pour une diffusion mondiale mais aussi mes coordonnées et une prochaine rencontre au salon de Milan pour des futurs projets.

MECAZINE : Tu es jeune comment vois tu le monde qui t’entoure et les difficultés que rencontre un jeune qui veut avancer dans la vie professionnel

MATHIEU SEVERIN : Oui aujourd’hui l’insertion professionnel pour tout le monde est une difficulté à part entière car soit tu es trop diplômé soit pas assez.

C’est pourquoi il ne faut pas lâcher il faut toujours persévérer comme on dit : « la roue finira toujours par tourner ».

MECAZINE : Ce qui frappe dans tes photos, c’est la qualité qu’elle équipement et comment y parviens-tu ?

MATHIEU SEVERIN : Je n’ai pour ainsi dire le plus gros matos qu’il soit pour avoir ce résultat, mais y a du travail et une technique particulière à respecter pour la photographie. Il faut sans cesse bosser et trouver le meilleur angle, le meilleur cadrage pour y parvenir. Pour avoir cette qualité “faut savoir retoucher”et non ”trop retoucher”.
PS: C’est pas seulement la retouche de la photo qu’on a le résultat qu’on espère il faut bosser la technique lors de la pris de vue comme je vous l’ai dit !

MECAZINE : Quelles sont tes références, tes artistes et créatifs préférés ?

MATHIEU SEVERIN : Mes références il y en a plein tels que : Action grapher , polarity photos, rocket pics, Michael Hoffmann, Nicolas Paulmier, ™ Prod… et pleins d’autres que je connais particulièrement.

MECAZINE : Comment diffuses-tu tes photos, auprès de qui ?

MATHIEU SEVERIN : Sur les réseaux sociaux ( ma page FB, instagram ) qui est généralement partager par d’autres pages de moto lors de ma publication.

MECAZINE : Tu as de nombreuses vues de tes vidéos sur les réseaux sociaux, peux-tu nous dire, comment tu procèdes pour développer ton audience ?

MATHIEU SEVERIN : Sur chaque vidéos j’essaie de m’améliorer pour que ça soit vu un minimum et pour développer mon audience tout dépend du nombre de partage qu’il y a sur les vidéos.

MECAZINE : Souhaiterais-tu un jour former des jeunes au métier de vidéaste/photographe

MATHIEU SEVERIN : J’avais déjà songé dans un futur à proposer à ceux qui souhaitent des stages d’initiation pour apprendre les techniques de vue dans le sport mécanique mais aussi dans la retouche.

Donc oui c’est dans mes projets un jour de former des jeunes.

Ps : J’ai déjà aidé deux jeunes de la FAC à réaliser leur projet vidéo où ils ont décroché une super note. J’ai aussi en ce moment, un petit jeune qui m’assiste sur quelques tournages.

MECAZINE : Parles nous un peu de tes projets ?

MATHIEU SEVERIN : Pleins de  projets en vue…., affaire à suivre… . Bientôt des news !

MECAZINE : Arrives-tu à vivre de ce métier ?

MATHIEU SEVERIN : Il faut savoir que c’est un métier où il faut beaucoup donner avant de recevoir, mais le talent finit toujours par payer aujourd’hui ça commence à se développer sérieusement.

Pareil ! affaire à suivre bientôt des news… ! Pour ceux qui pensent que je ne réussirais pas ils verront bientôt.

MECAZINE : Quels sont les aspects de la photo que tu apprécies le plus ?

MATHIEU SEVERIN : C’est de toujours avoir un cliché unique, un cliché qui sort toujours du lot de pouvoir exprimer qui je suis, créer, dépasser mes limites en photo et de rencontrer de nouvelles personnes.

MECAZINE : C’est quoi ton rêve ? et la moto qui va avec ?

MATHIEU SEVERIN : Mon rêve , aller faire un shoot au US ( californie..) où  s’entraînent les pilotes pro , qui sait peut-être pour bientôt ! Affaire à suivre donc. Mais aussi créer mon propre magazine de motocross car j’ai les clichés pour. La moto ? me racheter une 250 neuve en 2020 ; je ne connaît pas la marque ,  bonne question,  car toutes les motos sont géniales.

MECAZINE : Tu es jeune comment vois-tu le sport moto actuellement

MATHIEU SEVERIN : Ici à  la Réunion beaucoup de jalousie, de tensions et pas forcément de respect ce qui donne une mauvaise image du sport moto ici.

MECAZINE : Si tu devais citer un pilote référence que tu voudrais prendre en photo ou réaliser une vidéo ?

MATHIEU SEVERIN : Un pilote que j’aimerai réaliser un shoot et une vidéo c’est Dylan Ferrandis au US ça serait Top !

MECAZINE : Avec Mathias l’un des plus populaire designer déco moto et toi vous formez une paire de qualité au sein du MX114, on peut dire que P. Dorseuil s’entoure des meilleures en terme d’image ?

MATHIEU SEVERIN : Oui certes avec Mathias on s’entend très bien c’est quelqu’un de sympa, on bossent ensemble pour développer la communication du Team MX114,on cherchent toujours à innover, nos deux métiers s’accordent bien ensemble du coup l’image du Team et de P.Dorseuil est parfaite. Pascal ne s’entoure pas forcément des meilleurs mais s’entoure surtout de personnes qui le comprennent et qui bossent surtout par passion et l’envie de montrer une bonne image du Team.

MECAZINE : A ton avis en combien de temps de pratique peut-on arriver à un niveau proche du tien ?

MATHIEU SEVERIN : Il n’y a pas de temps de pratique forcément ou autre, y a surtout le TALENT derrière l’appareil. Chacun a son propre niveau et sa vision de voir les choses, pour ma part je bosse sans cesse pour toujours montrer le meilleur de moi-même sur chaque cliché c’est comme ça que j’augmente mon niveau.

MECAZINE : Donnes trois adjectifs qui te correspond

MATHIEU SEVERIN : Innovant, Perfectionniste, Ambitieux.

MECAZINE : Une phrase fétiche

MATHIEU SEVERIN : “ Fais tes projets en silence, le succès s’occupera du bruit”

MECAZINE : Un petit pronostic de la saison MX ?

MATHIEU SEVERIN : A deux courses de la fin de la saison MX , je vois R.Laurens champion de la Réunion.

MECAZINE : Qu’est-ce que tu détestes le plus chez les gens ?  Et ce que tu aimes ?

MATHIEU SEVERIN : La jalousie car ça nuis à la réussite. Ce que j’aime c’est la gentillesse et l’honnêteté des gens.

MECAZINE : Un message, un coup de gueule ou un remerciement ?

MATHIEU SEVERIN : Mon message “ la Réussite parviens à celui qui persévérera” .

Ce n’est pas parce que je suis photographe du team MX114 et surtout pour Pascal Dorseuil que je suis fermée à toutes propositions bien au contraire !

Remerciements : Je remercie Pascal Dorseuil car c’est bien lui et son team seul qui ma donné ma chance et ma aider a me faire connaître, Mathias MXP, Greg et tous le Team MX114 pour m’avoir donné cette chance car ça m’a permis de me lancer et de développer mon activité. Un Team que je n’oublierai pas ! Car grâce à lui j’ai pu rencontrer d’autres pilotes de la métropole. Merci à Pascal pour tout !

Je remercie ma Chérie, maman papa, ma soeur mon beau-frère pour leur soutien et leur motivation qui m’aide beaucoup dans ce domaine.

GROS ET BIG MERCI MECAZINE , j’espère que ça va continuer pour toi aussi tu as mon soutien et mon aide.

MECAZINE : Pour finir tu as une anecdote sympa à partager ?

MATHIEU SEVERIN : Une petite anecdote sympa, c’était lors de la course à Saint-Louis au circuit Lisette Dorseuil en 2017 où j’allais prendre le départ des MX1 en photo sur un petit talu en face allonger au ras du sol , et lors du départ j’ai eu la surprise en 1 fraction de seconde toutes les motos ont failli me rouler dessus mdrrr c’est bien le risque du métier mais j’adore ça !!

Il y a pleins d’anecdote à raconter où je me fais pleins de frayeur mdrr notamment à l’entraînement avec Pascal Dorseuil !

 

Voir encore plus

Article liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock Detecté

Pour éviter ce problème vous pouvez désactiver temporairement votre bloqueur de pop-ups.