Publicités
CompétitionMadagascarMoto Cross

Madagascar : Motocross – Grand Prix de l’Est

Un bilan plus que parfait

Le championnat de Madagascar de motocross faisait escale dans la ville de Tamatave, le weekend dernier. C’était à l’occasion du Grand Prix de l’Est, troisième échéance de la saison 2018. A domicile, Claudio Tida (KTM SX-F250) se présentait bien évidemment comme le favori. Jamais un pilote ne l’a battu sur le circuit du Datsara Village. Et ce n’est pas cette année que ça va changer, puisqu’il s’est imposé au terme des deux manches de 25 minutes au programme.

Face à un Ranty Ernest (Husqvarna FC250) qui continue toujours de progresser et de grandir, ce fut néanmoins plus difficile cette année. En effet, le pilote KTM s’est incliné au bout de la première manche. Il avait pourtant prix un bon départ, en dépassant dès le premier tour Danny Marcel (Yamaha YZF250 n°167), auteur du holeshot. Derrière, son rival sur Husky s’est retrouvé pris dans une chute collective après le premier virage. Quelques tours plus tard, c’était au tour de Claudio de tomber, à deux reprises, et de se faire rattraper par Ranty. Ce dernier a finalement pris le dessus quand son adversaire est tombé une troisième fois. Il faut dire que la pluie et la boue ont mis à rude épreuve les coureurs, durant cette première manche. D’où les très nombreuses chutes de part et d’autre de la piste, que ce soit dans les courbes ou sur les hoops.

Rythme infernal

A la pause, Claudio a reçu un soutien moral décisif de la part de l’équipe de KTM-Madauto, ainsi que de ses proches. Reboosté, il a sorti une phrase significative au moment d’enfourcher à nouveau sa SX-F250 : « Allez, je vais faire mon job maintenant ! ». Et quand le maître des lieux est aussi en confiance et qu’il donne le meilleur de lui-même, il est imbattable. En tête dès le premier tour, il a imprimé un rythme infernal. D’autant plus que la pluie a laissé place au soleil dans l’après-midi et que la piste était enfin en parfait état. Résultat, le quintuple champion de Madagascar a terminé la course avec plus d’une minute d’avance sur son rival sur Husqvarna, preuve qu’il a lâché prise peu à peu au fil des minutes et a préféré assuré sa deuxième place.

Après décompte des points, Claudio et Ranty comptaient chacun 47 points à l’issue des deux manches. Et comme le règlement le stipule, celui qui a remporté la deuxième course est déclaré vainqueur. Derrière, Tsiresy Rakotomanga (Yamaha YZF250), qui évolue en Europe mais qui est de passage à Madagascar actuellement, a complété le podium.

Comme on pouvait s’y attendre, cette saison 2018 est très serrée. Après trois échéances, Claudio et Ranty sont à égalité parfaite au classement général. La suite de l’exercice promet d’être alléchante. Prochain rendez-vous à Nosy-Be, le 20 mai.

Luke

 

 

Publicités
Voir encore plus

Article liés

Fermer
Fermer

Adblock Detecté

Pour éviter ce problème vous pouvez désactiver temporairement votre bloqueur de pop-ups.