CompétitionCourse de CôteL'actualité moto

Les quads toujours plus fort !

La ville de Saint Leu et l’APSC Magma,  le club de moto de Pascal Ravily organisaient sur le  terrain de Mr Lebon, la 3ème édition de la Course de côte Terre ce e dimanche 19 Août 2018. 49 pilotes étaient présents et prenait le départ lors des trois montées officielles chronométrées.

Et autant dire que le succès en termes de participants n’était pas aux rendez puisque nous comptions 5 pilotes de moins que la dernière et par conséquent l’organisateur annonçait la dernière course de côte terre dans le format actuel. Et pourtant unanimement les pilotes étaient satisfaits de l’ambiance et du tracé proposé par Le club Magma.

Parallèlement en métropole les courses de côte se déroule depuis des années et  ne compte pas plus de pilote aux départs, à méditer…

 

Et ce n’est pas une surprise le “MX vs ATV” à tourné à l’avantage des quads et ils ont encore dominé les motos sur ce tracé rapide et piégeux où la motricité parfaite était le graal pour bien figurer sur la feuille des temps.

Une feuille des temps qui voit dès la première montée chronométré du matin Mickaël Boyer faire le meilleur temps scratch devant Naze Didier et Thomas Eric.

Michael Robert retour gagnant

La centaine de spectateurs présents ont pu assister à une belle bagarre dans tous les groupes. Au final, Mickaël Boyer a été le plus rapide sur les 1500m de montée au dénivelé à 10%, puisqu’il triomphe 01:43.809 secondes le circuit et le départ étant quelque peu modifier difficile de dire si record de la montée aurait pu être battu. Auteur d’un faux départ en première manche Naze Didier en pleine forme au  pilotage de plus en plus propre ne lâche 0.782 millième dans la manche 2 où il réaliserait son meilleure temps 1:44.591. Thomas Eric en furie sur son quad ce dimanche ce dimanche ferme la marche du podium.

La première moto cinquième !!

Comme lors de la dernière course de côte terre en mai, les motos étaient à la peine et même si William Weigel champion de la Réunion monobike 2018  et Robert Raphaël vice champion de la Réunion mx2 ou encore Enzo Fouinallion jeune prodige du team Mini wheels sont venus rivaliser et prêter main fortes à Ikhlass Onia pour défier les quads.

Cela n’as pas suffit pour contrer des quads en pleine puissance sur un terrain qui leur était favorable au final, drift dans la poudreuse, braquage et contre appel en pleine accélération avec gerbe de poussière  il était bien sûr impossible de rivaliser ce dimanche avec les quads. Pour preuve 5 quads engagés se positionnent dans le top 6, seul Onia pilote du quatuor de tête du championnat cross à pu contester la domination totale des quads.

«Les spectateurs adorent la glisse, mais le chrono pas du tout!»

7 catégories se disputait le meilleure temps scratch mais aussi le podium final par catégories, en Catégorie : +125/+250 CROSS c’est Ikhlass Onia qui réalise le meilleur temps en Manche 1 soit 01:47.874, devançant de 1.311 secondes William Weigel  le pilote Espace Motos qui s’alignaient pour la petite histoire dans deux catégories SM et Cross, suivi 3.084 secondes plus tard de Robert Raphael qui étrennait une Yamaha YZ 250 T pour l’occasion et qui avoue avoir manqué de préparation physique pour ce genre d’engin pas du tout adapter à son pilotage, puisqu’il roulait toute l’année sur une 4T .

Deux pilotes s’alignaient en 450 avec des pneus supermotard en Catégorie : +125/+250 CROSS Patrice Pochero et William Weigel, qui pour pousser la difficulté encore plus loin avoue avoir monter des slicks juste pour se compliquer la tâche, il réalise dans ces conditions un 02:04.239 soit le 35e temps au scratch et 20 secondes de plus que Patrice Pochero qui se vantait de n’avoir recensé qu’une seule  chute dans la journée.

16 pilotes s’était inscrit dans la catégorie Catégorie : 125/250 CROSS, et la lutte était féroce entre La Okam Damien Vainqueur et Enzo Fouillaron, ce dernier  plus rapide que Damien sur le papier perdait deux grosses secondes sur la 3e montée ce qui lui valait de perdre la première place et finir derrière Damien à 4 dixième. Tout comme Lao Kam Damien, Noah Toupin le pilote sociétaire du Team Onia complétait le podium et confirme que la préparation et les stages Onia Racing Team porte ses fruits.

L’autre catégorie des supermotards  la Catégorie : 125/250 SUPERMOTARD réunissait des tête d’affiches et pilotes du championnat monobike comme Payet Christopher, Lucas Muller le frère de Dylan Techer ou encore Yann Gallé le fils de Bernard Gallé le préparateur international de GBR Team. Dans cette catégorie Payet Christopher 02:07.795 dominait les chronos avec pas moins de 6 secondes d’avance sur un Christian Moriscot de retour à la compétition pour rendre hommage à Franck et Maeva. Le doigt levé au ciel lors de la remise des prix Christian Moriscot avait son contrats remplis et l’honneur sauf avec une deuxième place bien méritée. Pour compléter la pyramide du podium  ce dimanche, Lucas Muller, nous a fait peur puisque qu’on l’a vu avec des réglages suspensions de piste partir en guidonnage pendant 3, 4 secondes aux bord de la catastrophe. Bien heureusement le pilote aguerri rattrepera tous ça de belle manière pour conclure cette journée avec le bronze qui équivaut à la 3e place, nous lui souhaitons par ailleurs un joyeux anniversaire en ce 20 août 2018.

La  Catégorie : MINIVERT 65/85 CROSS comptait deux participants tout comme pour les 125/+250 SUPERMOTARD. Et non des moindres puisque Mathéo Tournebize, celui là même qui fait parler la poudre en championnat Cross, et Téo Soustelle lui aussi évoluant sur le championnats cross s’alignaient sous l’arche aux couleur de Red Bull le sponsors officiel du Challenge Magma. Des chronos honorables pour la petite 85cc de Mathéo en 2.01 juste derrière Loïc Audifax pilote champion en monobike il y une dizaine d’années, et que l’on salue au passage. Téo Soustelle quant à lui s’est fait plaisir et le résultat importe peu dans ce cas.

Si il existe bien une catégorie qui mérite le plus grand intérêt c’est bien les SSV et UTV. Ces véhicules parfaitement adaptés au relief réunionnais se dressent de belle manière face à des machines de course car il faut le souligner aucun d’entre eux n’est préparé pour cela, ce n’est que du loisirs et rien d’autre avec peut être une bonne dose de folie et de connaissance. TANTALE Didier 01:56.170 en chef de file sur ca CF motor c’est disputé la première place de la catégories face Merlo Fabrice 01:56.505, un belle empoignade entre les deux pilotes à l’avantage de Tantale Didier. Dupuis Charles André en mode observation et attaque ferme la marche du podium à moins de deux secondes du premier sur sa Polaris.

A noter, une nouveauté et non des moindres, puisque victime de son succès, la fameuse finale à l’américaine avec les montées deux par deux. Un format accordé pour la finale par le DOC et validé par le public, les bénévoles et surtout les pilotes. Pascal Ravily (APSC MAGMA) avouait à demi-mots que l’année prochaine le règlement intégrera cette montée en duel.

Une journée chaude et poussiéreuse même en hiver australe  avec une très belle organisation et de nombreux spectateurs sont venus assister à cette course , on à pu ainsi croiser Ghislain Pothin administrateur de la page Facebook Motard 974, fin pilote et fan de ce genre de compétitions qui déplorait justement le manque de manifestation de ce genre dans un post sur la page du groupe.

Le résultat final du challenge Magma course de côte terre éditions  2018 vous sera communiqué dans un prochain article.

Rendez-vous l’année prochaine  avec le club APSC Magma pour la 19e année du challenge Magma  et nous rajoutons le petit mot de Pascal Ravily qui prend acte de notre présence sur toutes ces manifestations et qui ne manquait pas de le souligner. Bien entendu sans les bénévoles, les commissaires , Béatrice Ravilly, Valérie (photos karting) ou encore le Doc et sa Ducati, personne ne roulerais donc chapeau à eux et RDV pour la saison de Supermotard avec de grosses pointures et des invités de marques..

 

 

RETROUVEZ LES RESULTATS & LES CHRONOS OFFICIELS SUR www.maitrefou.net