Publicités
Associations et clubsL'actualité motoMadagascar

Le Maxiscooter 261 vient en aide à l’EPP Ankazobe

Malheureusement, une réputation erronée colle souvent à la peau des motards. Celle d’être des délinquants de la route, qui ne se soucient guère des autres. Totalement faux. La preuve ? Le club Maxiscooter 261, rassemblant les passionnées de scooters de grosses cylindrées à Madagascar, en majeure partie des mordus de TMax, est venu en aide à l’école primaire publique (EPP) d’Ankazobe, dernièrement. Il s’agit d’une localité située à 100 kilomètres au nord d’Antananarivo, la capitale malgache. Un passage obligé sur la route nationale n°4, pour tous ceux qui font une randonnée en direction de Mahajanga ou Nosy Be, deux destinations de rêve dans la Grande île. D’un autre côté, la portion Antananarivo-Ankazobe est l’une des plus appréciées des motards pour les sorties dominicales. « On roule très sur la RN4. Voilà pourquoi on a choisi d’aider les gens sur cet axe », a expliqué Jean-Marc Rajaobelison, président de Maxiscooter 261, le dimanche 13 dernier, à l’occasion de l’inauguration des deux nouvelles aires de repos à l’EPP d’Ankazobe. Des aires de repos de 18 m2 chacune, construites par le club, qui a été appuyé par son sponsor de toujours, Motul. « Auparavant, les élèves de l’EPP n’avaient aucun endroit pour se reposer à l’abri du soleil, durant les récréations ou pendant la pause déjeuner à midi. Voilà pourquoi on a choisi de construire ces deux aires », a rajouté le président du club.

Emouvant

Les motards consacrent une grande partie de leur existence (et de leur portefeuille !) à la passion pour les deux-roues. Mais avant tout, ce sont des êtres humains. Et les membres de Maxiscooter 261 l’ont démontré en effectuant ce don. Précisons que plusieurs autorités ont honoré de leur présence l’inauguration de ces deux aires de repos, entre autres le chef du district d’Ankazobe, le maire d’Ankazobe, le chef Cisco d’Ankazobe ainsi qu’un représentant du ministère de l’Education Nationale.

Reconnaissants du geste du club, les dirigeants de l’EPP d’Ankazobe, les parents et les élèves ont tenu à accueillir en grandes pompes les membres de Maxiscooter 261, le jour de l’inauguration. Plusieurs manifestations, notamment des mouvements d’ensemble réalisés par les élèves, ont ainsi marqué la journée. « Ils nous ont accueilli de manière très chaleureuse. C’était vraiment émouvant de voir autant d’enfants témoignant leur reconnaissance », a confié Jimmy Ranjarison alias Pilokak Moto, un des membres du bureau du club, au moment de repartir pour Antananarivo dans l’après-midi. Notons qu’une dizaine de motards, issus d’autres associations, ont accompagné Maxiscooter 261, à Ankazobe. Un geste de la solidarité entre clubs apprécié de tous.

By #Luke

 

Contact Clubmaxiscoot261

Publicités
Voir encore plus

Article liés

Fermer
Fermer

Adblock Detecté

Pour éviter ce problème vous pouvez désactiver temporairement votre bloqueur de pop-ups.