InternationalL'actualité motoMadagascarRoad Trip

La grande île s’offre à vous avec Moto Tour Madagascar

Dénommée Madatraces puis rebaptisée Traces, l’agence de location de François Serrano porte aujourd’hui l’appellation de Moto Tour Madagascar. Créée en 1987, c’est la référence en termes de circuits touristiques en deux-roues dans la Grande île. Serrano a fait découvrir les paysages malgaches à des centaines de motards du monde entier, depuis trois décennies. Aujourd’hui, l’ancien champion de motocross gère l’agence depuis Antananarivo. Sur le terrain, il a passé le relais à un autre guide, tout aussi compétent et expérimenté, en l’occurrence Roger Gauvin.

« Madagascar est à l’enduro ce qu’est Hawaï au surf », s’exclame-t-on auprès de MTM. Pour découvrir toute la beauté de la Grande île, MTM propose aujourd’hui plusieurs circuits typés enduro, empruntant les chemins en terre des « sarety » et des villageois. Le Premium (1500 km, 9 jours) consiste à faire le tour des hauts plateaux, d’Antananarivo à Ambatofinandrahana pour rentrer par l’axe de la RN1 à Ampefy. La Piste des Baobabs (1560 km, 9 jours), pour sa part, permet de découvrir le Sud et la côte occidentale, d’Antananarivo vers Tuléar en passant par Morondava. La Grande Boucle du Sud (1560 km, 16 jours) s’inscrit, quant à elle, dans la continuité du premier circuit. En partance d’Antananarivo, les motards ne s’arrêtent pas à Tuléar, mais traversent l’île pour passer l’autre côté, avant de remonter sur la côte Est.

Cinquante motos à disposition

Concernant le Sud Sauvage (1860km, 11 jours), il s’agit de descendre vers le Sud via la partie orientale de l’île, d’Antananarivo jusqu’à Ford Dauphin. Le dernier tracé s’avère particulièrement difficile. « Il est destiné aux randonneurs confirmés », prévient Roger Gauvin. Il s’agit du Caméléon Hard Tour (1530 km, 13 jours), toujours au départ de la Capitale pour rallier le Nord de l’île. « C’est très sinueux et boueux. Parfois, il n’y a pas de chemin praticable et il faut improviser », rajoute-t-il. A côté, MTM peut également créer des tracés à la carte, à la demande d’un client particulier. Afin de boucler tous ces circuits, MTM met à disposition une large palette de motos. L’agence collabore de près avec Madauto, l’importateur de KTM, qui lui a fourni les KTM EXC350 de dernière génération. Des machines spécialement destinées à l’enduro. Et encore, les modèles 2019 intègreront le parc très prochainement. On retrouve également des Yamaha WR250, sans oublier les Honda XR250 et les VR230. Quant aux trails, Honda Africa Twin et Transalp, ils sont réservés à ceux qui veulent prendre les routes goudronnées.

Sécurité avant tout

Chaque sortie réserve son lot de sites touristiques, tout aussi attrayant les uns que les autres. De l’allée des Baobabs à la réserve de Kirindy en passant par le Massif de l’Isalo, de la réserve intégrale d’Anjanaharibe au Lac Vert en passant par les Tsingy de l’Ankarana, de la réserve de Ranomafana au Canal des Pangalanes etc… Difficile de tous les citer. Mais une chose est sûre, chacun procurera un souvenir inoubliable à ses visiteurs.

La sécurité est la priorité des priorités dans ce genre de raid. Et pour s’en assurer, Roger Gauvin met en avant sa connaissance de Madagascar et de sa population, ainsi que son expérience en tant que motard. Précisons qu’il détient un certificat de qualité professionnelle de guide moto tout-terrain et quad, validé par la Fédération Française de Motocyclisme.

By Luke. Images et vidéos :  Moto Tour Magascar, Roger Gauvin, Julian Bureau

Voir encore plus

Article liés

Fermer
Fermer

Adblock Detecté

Pour éviter ce problème vous pouvez désactiver temporairement votre bloqueur de pop-ups.