CompétitionCourse de CôteL'actualité motoRéunion

Course de côte terre, ONIA casse la baraque.

La 2ème saison de course de côte terre a été officiellement lancée, ce dimanche 15 avril 2018.

course de cote terre mecazine

Implanté cette année dans les hauteurs de l’ouest, au lieu-dit ravine Daniel, c’est sous un ciel radieux en début de journée que les machines ont pu rouler sans être inquiété par la pluie l’après-midi. Avec 32 participants ravis, un organisateur qui se plaignait du manque de participants, le bilan était mitigé ce jour-là pour l’APSC MAGMA, organisateur de l’épreuve.

course de cote terre mecazineSuite au succès de 2017 où l’événement avait remporté un large succès, le team Magma a voulu remettre le couvert ce 15 avril2018. Pour cette 2ème édition, l’on retiendra que l’événement n’aura pas remporté le succès escompté, que ce soit auprès de la participation, que celui de la fréquentation du public mais en même temps les 32 participants, eux repartaient ravis et incitaient l’organisateur à renouveler l’opération sous leurs applaudissements.

course de cote terre mecazineMais il n’est pas certain que cela suffise car il est vrai qu’outre la mise en place en elle-même de la manifestation, mais aussi la réalisation du tracé prévu sur 4 jours mais au final fait en 2 jours par Pascal, demande beaucoup de moyens matériels et de mobilisation que le club ne possède pas et que seule une participation massive de pilotes pourrait permettre au club de rendre cette discipline viable et pérenne.

course de cote terre mecazinePour ce qui est de la compétition et elle était belle, avec 5 catégories qui se sont présentées sur la ligne de départ +125/+250 CROSS, 125/250 CROSS, 125/250 SUPERMOTARD, 85CC CROSS, QUAD CROSS et les SSV.

L’américain fait le show

Engagé en catégorie +125/+250 CROSS, Onia Iklass (Suzuki rmz 450) s’élançait bien évidemment comme étant le favori de l’épreuve mis en place APSC Magma. Venu pour se faire plaisir avant tout, il abordait cette journée sans pression, en attendant la course de cross de la semaine prochaine, il mettait quand même 6 secondes à son premier poursuivant au scratch.

course de cote terre mecazineAucune concurrence non plus dans la catégorie Quad pour Payet Alderic “l’Américain” qui revenait depuis un arrêt de compétitions et roulait sur un quad prêté par un ami. Sans ces quelques petites erreurs dues à une absence totale d’entraînements, il aurait pu peut-être inquiéter ONIA au scratch. Dans son style très appuyé, il nous a offert du beau spectacle et le public en redemandait.

Premier de la catégorie 125 2 temps / 250 4 Temps Lucas Pougary qui roulait sur une Yamaha 125 Yz 2T, ne comptait que 2 secondes de retard sur le quad survitaminé de Payet, sa concentration et sa régularité lui valent sa troisième place. Sa performance est à féliciter car face aux grosses 450 ou aux quads beaucoup plus puissants, il ne perd pas tant que ça et il complète le podium scratch de l’épreuve en remportant aussi sa catégorie.

On les a vu arriver avec leur slick en combinaison cuir, la catégorie 250 Supermotard, c’était osé certes mais ils l’ont fait et même si au scratch, il ferme la marche du classement comme il le souligne ”l’important était de sortir la machine et vivre sa passion et en même temps se faire plaisir“ bravo au team speedwheell, pour leur engagement.

En catégorie 85 cm3, l’unique engagé Grondin Mickaël fini avec le 16ème temps au général et son résultat est plus que respectable et mérite qu’on le félicite au vu des machines qu’il y avait devant, et celle qu’il a mise derrière. En effet, n’oublions pas son âge et la cylindrée sur 2 km de spécial, les crossman le savent il faut mettre du gaz du début à la fin pour obtenir ce résultat.

course de cote terre mecazineLancé en mode démonstration la catégorie SSV a attiré les regards car ce nouveau type d’engins de loisirs entre quad et buggy commencent à recueillir beaucoup d’avis positifs. Et, il est sûr que la prochaine course de côte, ces machines seront préparées et évoluées pour la compétition comme nous l’a laissé entendre, l’un des importateurs.

Le manque d’engagés sur l’épreuve était visible tant sur le tableau de résultats que dans le timing de la journée avec une remise des prix vite lancée et une journée bouclée avant 17h, comme le souligne Emmanuel Ravily “pour la première épreuve à cette heure on n’avait pas encore commencé la première montée chronométrée” et selon lui le manque de participants en cross était dû à une épreuve du championnat cross attendu ce week-end.

course de cote terre mecazineLa prochaine montée est donc attendue pour le 6 mai en espérant que les meilleures pilotes de la discipline toute catégorie répondent présent car le spectacle et l’ambiance étaient aux rendez-vous, la journée était belle et réussie. Et surtout précisons-le, des billets d’avion pour Maurice sont encore à gagner pour des catégories restées vide sans participants.
Engagez-vous pour la prochaine manche et il y a forte chance à parier qu’il soit à vous.

course de cote terre mecazineOn félicite bien entendu l’organisateur, les bénévoles et aussi les commissaires qui n’ont rien laisser, passer même nous (rire) et l’animateur Sébastien, ancien pilote de compétitions qui a animé cette journée et assuré l’ambiance musicale comme il se doit.

RETROUVEZ LES RESULTATS & LES CHRONOS OFFICIELS SUR www.maitrefou.net

Voir encore plus

Article liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock Detecté

Pour éviter ce problème vous pouvez désactiver temporairement votre bloqueur de pop-ups.