Publicités
CompétitionL'actualité motoMoto CrossRéunion

Baillif vainqueur à domicile

En s’imposant à domicile, hier, le possessionnais Baillif Guillaume a pris une sérieuse option sur la place de vice-champion de La Réunion, lors de la 9e manche de Motocross, à la Ravine à Malheur, quinze jours avant la finale. En 85cc, Matheo Tournebize s'est offert la victoire des deux manches.

Tant au niveau du public que sportif, cette avant-dernière étape a été une réussite à tous les niveaux. Ce dont se réjouissent #55 Nicolas Gérard pilote et bénévole du team B2R :
«Cela fait 12 ans que nous n’avons pas rouvert la partie basse du circuit. On a bossé comme des dingues pour offrir une piste de cette qualité comme aujourd’hui. En effet, trouver une piste de plus de 2km en Motocross à La Réunion, c’est rare et une magnifique chance pour le niveau local.»

Ils étaient une petite centaine à se présenter sur la manche de la Ravine à Malheur et parmi les absents en MX1, Romain Laurens et Timothée Hoarau manquaient à l’appel pour le spectacle, et du côté des mauvaises nouvelles, la blessure de Franck Navin a été une grande déception car le pilote faisait preuve d’une bonne régularité, en se plaçant dans le top 10.

Une organisation aux petits oignons grâce aux partenaires titre Egen Oasis Petronas, la 9ème manche de Motocross qui disposait de son village et d’une “hospitality” où le public pouvait se retrouver et déguster les succulents cafés de la marque Equatorial, mais aussi les jus Rauch qui étaient aussi offerts aux bénévoles et commissaires. 

Un grand bravo à l’organisation qui y a cru puisqu’il n’ont pas lâcher l’affaire, suite à la grosse averse  qui a immobilisé la course des 85cc, et obligé de modifier le circuit pour pouvoir continuer dans de bonnes conditions.  

Douze points de plus


Douze points de plus, c’est ce qu’a récupéré réellement Guillaume Baillif sur cette avant-dernière échéance. En s’offrant le général, hier, le possessionnais du Team B2R a fait l’opération du jour en repartant de la Ravine avec trente et un points de retard sur Pascal Dorseuil et seize points d’avance sur le pilote ORT Ikhlass Onia. «On a essayé de nouvelle préparation suspension avec Trovalet et je me sens beaucoup mieux, je m’amuse enfin sur la moto, la piste a été plus que parfaite, il nous reste encore trente points de retard mais on essayera de faire avec ! ».

Mais voilà, il a fait le job et ce, même si le prometteur Ikhlass Onia lui grillait la politesse au départ de la première manche. Il lui fallait pas plus attendre le premier tour pour parvenir à passer le pilote Suzuki qui chutait lors de la deuxième manche. Il remporte donc les 3 manches et regrette justement la chute d’Ikhlass puisque qu’en grand sportif, il regrette le manque de bagarre sur cette journée.

Effectivement, c’est lors de la seconde manche qu’Iklass se reprend de belle manière. Prêt avant tout le monde sur la grille de départ, il avait envie d’en découdre et de prendre au moins une victoire à Guillaume, le pilote de la ruelle Samat s’installera confortablement en première position avant de faire une erreur devant Guillaume Baillif qui n’en demandait pas tant. Réussissant à revenir sur les talons de Pascal Dorseuil, Iklass Onia ne réussira pas à reprendre la seconde place. “Il a plu, la piste était grasse et donc j’étais très excité, j’avais envie de gagner, Guillaume a été plus rapide, il mérite sa victoire, j’essayerais de faire mieux à Bras-Panon’’.

En effet, intelligent et grand gestionnaire, Pascal Dorseuil a jaugé ses adversaires et pris la décision de gérer surtout à la Ravine car le titre est en vue et il le dit lui même : ’’J’ai géré plus particulièrement aujourd’hui, j’ai envie que la moto arrive jusqu’au bout, j’ai tout donné quand il fallait, là il faut gérer, je fais les calculs et je n’ai aucune honte à ne pas prendre de risque, je n’ai jamais été hors du podium cette année.”

Qui n’aurait pas fait la même chose, et même si on sent une pointe d’amertume dans ses propos dû à l’ambiance qui se “gâte” au sein du team 114, le pilote reste calé en première position avec la plaque rouge, ce qui signifie que s’il fini à la même place lors de la finale du 5 août, la couronne lui reviendra.

 

En 65cc, dans un chaud duel en effet, entre les deux jeunes pilotes en tête du championnat, Mathéo Boursillon et Benjamin Bonmalais c’est finalement le pilote Husqvarna Benjamin qui remporte la journée. Et après une belle lutte en première manche où c’est Mathéo qui part en tête, c’est surtout en 2ème manche que Benjamin mieux parti réussi cette fois à tenir  son rival à bonne distance et ceci en étant blessé au poignet, suite à sa chute lors d’un entraînement chez les Master Kids Benjamin. En effet, Benjamin était de retour dans l’île, après quinze jours passés chez Julien Dalbec SMX CONCEPT en métropole. Pour ces 8 ans, Arno Cazet a tenu toutes ses promesses sur une piste piégeuse, en finissant 3ème laissant filer des points en vue du championnat. Notons la bonne perf d’Alexandre Courteaud qui finit 4ème mais aussi et surtout un gros coeur pour  Keana et Kailie Payet, puisqu’elles finissent toutes deux 5 et 7 ème.

La catégorie 85cc Espoir, en l’absence de Raphaël Payet toujours convalescent, s’est trouvé un leader ce dimanche, en la personne de Michael Grondin, le pilote Husqvarna a sorti le grand “G “ face à la concurrence de plus en plus féroce à l’image d’un Kevin Techer, affuté ou encore de Jean-Marie Shad qui retrouve toute sa confiance.

En 85cc Minivert, Matteo Tournebize #51 sort vainqueur de cette journée sans avoir été inquiété par Juan Gerville, qui dans la deuxième manche perd toute chance de victoire suite à une double chute. Il parvenait toutefois à décrocher la deuxième place qui lui permettait ainsi de rester sur le podium de la journée et de penser désormais au titre.

De retour également d’un stage de pilotage piloté par Julien Dalbec de SMX concept, Sigal Sébastien surclasse sa catégorie. Après avoir signé le 3ème meilleur chrono scratch (mX2 et junior roulent ensemble) Sébastien remporte sa victoire haut la main devant Lao Kan Damien, en grande progression par rapport au début d’année et devant Toupin Noah qui ferme le podium des Juniors.

En MX2, Thierry Bigot remporte les deux manches et laisse Robert Raphaël et Payet Vincent se disputer le titre puisqu’il roulera lors de la finale à Bras-Panon, dans la catégorie MX1 pour ne pas gâcher la fête de ces derniers. Une magnifique ambiance règne dans ce groupe et cela fait plaisir à voir car même s’ils sont concurrents et se battent sur la piste, le respect et la bonne entente est de mise à l’extérieur et c’est l’exemple à suivre.

Maxime Gayraud peut remercier le ciel, car l’annulation de la première avant les 75% parcouru lui vaut de refaire son départ raté, et ainsi enchaîner sur deux victoires, pour finir premier de la journée. Pourtant plus rapide aux essais, Dijoux Clement fini deuxième devant Rochefeuille Kevin qui bénéficie des mésaventures de Thibault Turpin et Robert Damien, les deux leaders du championnat de la catégorie MX3.

Chez les Vétérans, retour gagnant pour JY Rigollier qui reprend tous ses esprits et la première place de sa catégorie devant Cuzzo Eric qui l’avait emporté dans la première manche, Stéphane Hamard de retour du KTM Mania ferme le podium . Eric Cuzzo garde la tête du championnat car à égalité de points sur cette journée, il ne lui faudrait que terminer gentiment derrière JY Rigolier, pour glaner son titre de champion de la Réunion.

En vétérans Argent, Payet Fabrice laisse filer 7 points cruciaux dans la lutte pour le championnat en finissant 3ème lors de cette manche, qui voit encore Baret Thierry l’emporté à égalité de points avec Jean Mary Gregory qui encore une fois ne se laisse pas faire et tentera le 5 août, de se battre pour le titre de champion encore largement à sa portée.

Dans la famille Quad, Naze Didier avait pris rendez-vous avec la victoire ce dimanche et il n’a rien lâché malgré une concurrence féroce à l’image de Tristan Turpin qui était bien parti pour faire la passe de deux en signant le holeshot. ‘’ J’étais bien parti, j’ai fait le holeshot mais je me suis fait percuter par Thomas et j’ai perdu toute chance de victoire, la machine tire sa révérence, la saison se termine pour moi’’. Gérard Vidot, auteur d’une belle bagarre avec Tristan, finit deuxième de cette journée et ne cède qu’1 petit point à Naze Didier en vue de son titre de champion de La Réunion de Quad qui se disputera à Bras-Panon.

Rendez-vous donc le 05 août 2018, à Bras-Panon, dans l’est de l’île, sur le circuit du MX Bras Panon. Situé sur les hauteurs de la Caroline, où l’équipe de Jeremy Razebassia a tout prévu pour que la finale soit à la hauteur de sa réputation.

Classement de la journée

En attente des résultats officiels validés par la commissions

classement journée